L’impact de la crise sanitaire sur les châteaux de France

La crise sanitaire mondiale vécue par la plupart des pays du monde a eu d’importantes répercussions sur les domaines de l’hôtellerie et de la restauration ainsi que le tourisme. Parmi les infrastructures touchées figurent les châteaux de France. Découvrez dans cet article, les répercussions de la crise sanitaire sur ces monuments de l’histoire de France.

La mise à dispositions de fonds de solidarité régionale

A cause de cette crise, les châteaux de France ont eu droit à un prêt garanti par l’Etat, le report des charges patronales et du chômage partiel. Certains châteaux se sont vus attribuer, notamment en Indre et en Loire des subventions de la part du crédit agricole pour aider lesdits châteaux à écouler leurs tickets d’entrée. D’autres actions collectives ont également été entreprises notamment le crowdfunding pour permettre aux châteaux de France de survivre à la période du confinement même si malheureusement certains châteaux ont dû être fermés. Ainsi la plupart des châteaux de France, grâce à des action communautaires et des aides attribuées par l’Etat ont pu survivre à la crise même si cela a réduit la popularité de ces sites touristiques.

Un nouvel engouement pour la vie de château

La crise sanitaire a eu un effet négatif sur l’économie des châteaux de France en général, c’est un fait. Mais paradoxalement, on observe aussi un regain de popularité de ces lieux en tant que résidence secondaire à l’extérieur de la ville. En effet, ces endroits ont l’avantage d’être à l’extérieur des villes qui sont les principaux foyers d’infection durant la crise. Ainsi, les risques d’infection sont limités. Ils offrent un grand espace et donc un confinement moins sévère sans pour autant risquer la contamination. De plus, ces endroits sont jugés plus favorables au télétravail et favorisent aussi un retour aux sources et une meilleure communion avec la nature selon certaines personnes.